Rechercher
  • Charlotte Chabert

Sous le soleil de Royan

Dernière mise à jour : 12 sept. 2020

En 2014, au carrefour des réflexions et des initiatives, le meeting aérien « Le Rêve d’Icare » à Royan avait accueilli toute la communauté du dirigeable ainsi rassemblée pour la 7ème édition du Forum des dirigeables.


Au carrefour des réflexions et des initiatives, le meeting aérien « Le Rêve d’Icare » à Royan a accueilli toute la communauté du dirigeable ainsi rassemblée pour la 7ème édition du Forum des dirigeables. Depuis plus de dix ans, sous la bienveillance de son président, notre cher André Mongrand, Le Rêve d’Icare agit en véritable lieu de rassemblement de la filière et en incubateur de la réflexion dirigeable. 

Sous l’impulsion du Pôle Pégase, constructeurs, académiques, exploitants, acteurs économiques de la filière et tous ceux qui ont décidé de faire de ce vecteur historique une réalité économique contemporaine, se sont rassemblés pour dresser un état du marché et des travaux de recherche. 

L’occasion de donner également la parole au chef de file du projet n°7 des 34 plans de la nouvelle France industrielle, Monsieur Jean-Yves Longère, directeur général du Pôle Pégase qui a ainsi pu confronter les idées de chacun pour la construction de la feuille de route Dirigeables Gros porteurs.

Fort de projets qui se professionnalisent, ce colloque a permis de dresser un état de tous les projets et initiatives menées depuis des années. Les échanges, souvent très techniques, ont permis de rappeler clairement les usages attendus de ce moyen aérien qui intervient en complément des autres vecteurs aériens pour des missions civiles ou défense avec, au cœur de ces travaux, le transport de fret, l’observation et la surveillance. Plus précisément, le dirigeable peut, par exemple, assurer des missions tout à fait appropriées à l’inspection des canaux hydrauliques, à la surveillance des lignes ferrées, aux mesures d’hygrométrie en agriculture, aux cartographies à grande échelle, à la modélisation 3D, etc.

Les dirigeables apparaissent également comme une solution efficace pour transporter des charges lourdes ou encombrantes dans des endroits aujourd’hui inaccessibles par les voies terrestres, maritimes et mêmes aériennes avec les aéronefs traditionnels.

Transocéans est venu dévoiler sa feuille de route et son ambition. L’occasion pour nous de présenter deux projets que nous menons de front :

  • le record du monde de vitesse et les partenaires du projet

  • la première école de dirigeable en France 

Transocéans a été accueilli pendant quatre jours dans le dôme Airstar monté au centre du « Rêve d’Icare », une occasion supplémentaire d’accueillir les visiteurs et d’afficher Transocéans et ses partenaires. Forts de quatre jours enrichissants de réflexion et d’exhibition, le Rêve d’Icare nous a permis de confronter nos idées aux autres projets de dirigeables de la communauté.

Visiter le site www.lerevedicare.com

19 vues0 commentaire